Que c’est beau les fleurs !

©A. Delavie

©A. Delavie

Chaque saison porte sa poésie et la poésie du printemps est celle des fleurs !

Nos promenades sont encore vivifiantes mais plus légères, plus colorées et ce qui est nouveau, elles sont parfumées !

Hier dans la rue, des enfants s’amusaient à s’accrocher aux lourdes grappes des glycines pour faire tomber les pétales. La Nature dans son abondance fait preuve d’une incroyable générosité.

Il est vrai que le vent s’en mêle aussi … et s’emmêle tel le souffle dans les lourdes chevelures et porte de-ci de-là, la vie à terre de ces belles éphémères.

Hier aussi, je m’enivrais des innombrables pétales qui jonchaient le sol des ruelles comme si ces jours-ci n’étaient qu’une succession de célébrations. Évocation du passage fleuri d’un mariage, mais surtout expression du désir de la Nature de s’accomplir et de se donner totalement.

Aujourd’hui je sens bien que le printemps n’attend pas, il file déjà vers un autre temps.

Alors écoutons et profitons de la poésie des fleurs.

©GAP